• DSC04166
  • IMG 5324
  • IMG 5355
  • DSC04157
  • IMG 1368

Publicité 

bli

ABONNEMENTS

S'abonner au Point Chablais permet de rester connecté à l'actualité locale d'Aigle, Bex et environs et de découvrir des personnalités régionales qui se tiennent au cœur de la vie chablaisienne. 

Le Point Chablais est l'unique magazine de la région ayant comme ambition de relayer une information purement locale. Un projet né en 2008 et conçu avec amour par une équipe de bénévoles passionnés. 

Chaque mois, le Point Chablais propose des articles variés, de qualité et dont les informations relayées sont vérifiées. Ce mensuel dynamique fait découvrir ou redécouvrir à ses lecteurs des manifestations phares telles que Bex & Arts ou encore la Braderie d'Aigle. Mais également des rencontres colorées comme Lumina à Saint-Maurice ou touchantes à l'instar des tables d'hôtes.

Manifestations culturelles ou sportives, petits ou grands événements, rencontres pour jeunes ou moins jeunes, les sujets traités démontrent la grande diversité de l'actualité de cette région extraordinaire. Finalement, le Point Chablais fait sauter les barrières sociales, politiques et religieuses, car dans ses pages chacun trouve sa place : l'occasion unique de faire la connaissance de personnalités locales qui œuvrent pour faire briller le Chablais de par leur originalité et leur créativité. 

En résumé, s'abonner au Point Chablais c'est :

  • une édition chaque mois 
  • se tenir informé de l'actualité locale 
  • découvrir ou redécouvrir des manifestations phares
  • être prévenu de rendez-vous divers et variés
  • faire la connaissance de personnalités locales
  • soutenir un projet conçu par une équipe de bénévoles passionnés 

Bénéficiez jusqu'à 20% de réduction en vous abonnant directement via le formulaire ci-dessous. 

En savoir plus

ÉVÉNEMENTS

Annoncez vos événements facilement grâce à notre formulaire simplifié. Spectacles, manifestations, ou tout simplement parler de vous, n'attendez plus.

En savoir plus

CONCOURS

À Gagner: 1 an d'abonnement au Point Chablais

En savoir plus

Partisan de la Servannaz ou de la Servanne? A l’écrit on lit «az», à l’oral on prononce «e». Quelle est la juste prononciation? D’où vient cette différence? Réponse avec la toponymie arpitane des noms en OZ, AZ, EX et IX.

Partisan de la Servannaz ou de la Servanne? A l’écrit on lit «az», à l’oral on prononce «e». Quelle est la juste prononciation? D’où vient cette différence? Réponse avec la toponymie arpitane des noms en OZ, AZ, EX et IX.

 

IMG 3082  IMG 3083

 

Définition

C’est avant tout dans les noms de hameaux pays, bourgs et villes que l’arpitan fait son apparition. Mais qu’est ce que ça peut bien vouloir dire? Selon Wikipedia, le francoprovençal ou arpitan est une langue romane parlée en France, en Suisse et en Italie. C’est l’une des trois langues distinctes du groupe linguistique gallo-roman. Les termes arpitan et arpian qui signifient montagnard pour le premier, berger pour le deuxième, ont été repris au début des années 1970 pour répondre au besoin de lever la confusion générée par le terme francoprovençal. La forme particulière arpitan a été choisie pour sa ressemblance avec le nom de la seconde grande langue gallo-romane, l’occitan. Littéralement, arpian ou arpitan, signifie donc «le montagnard, le berger»; en francoprovençal, ce mot ne désigne pas la «montagne», une forme de relief élevé, comme on le croit communément, mais les «pâturages de montagne où les troupeaux sont conduits et passent l’été». Cette racine est donc présente dans de nombreux noms de famille ou de lieux, comme le témoigne notre région.

 

Maintenant qu’on sait ce qu’arpitan veut dire, intéressons-nous à ladite orthographe et prononciation de ces lieux orthographiés en OZ, AZ, EX et IX. Selon un article d’Henri Denarié publié en 2007, «cette orthographe est née d’un soucis qu’avaient les scribes de distinguer la prononciation du patois de celle du latin. Dès le IXe siècle, des clercs eurent l’idée d’utiliser des consonnes «inutiles» de l’alphabet latin (x et z) pour signaler une prononciation indigène différente de la prononciation latine. Ce procédé d’adjonction de consonnes pour modifier le son latin est d’ailleurs utilisé dans presque toutes les langues romanes. Mais nos clercs l’ont fait à leur manière. Nos terminaisons en «z» ou en «x» sont donc purement conventionnelles, et pas plus bizarres que le «z» de chez ou le «x» de chevaux en français.»

 

Prononciation

De ce que l’on peut comprendre, les «x» et «z» ont été rajoutés afin de formuler les noms d’une manière bien précise. Ces deux consonnes se prononcent rarement, ou leur prononciation indique l’origine étrangère du locuteur.

La règle du «x» est plutôt simple, cette dernière lettre ne se dit pas. Ainsi, Bex se prononce Bey.

La règle du «z» est, quant à elle, légèrement plus compliquée. Cette lettre ne se prononce pas non plus, mais joue un rôle sur l’avant dernière syllabe. La voyelle terminale, suivie d’un «z», se prononce presque comme une lettre muette, mais en marquant légèrement le son «a», «ou» et «u». Exemple: Servannaz se prononce Servanne, mais en marquant très légèrement le «a».

Cependant, lorsque le «z» final suit un groupe de voyelles tel «io» ou «ia » (Cerniaz, etc.), ce groupe de voyelles doit être presque atone et mouillé, comme en français le «n» précédé d’un «g» est mouillé dans le mot gagner.

Pour certaines régions, ces règles paraissent logiques. Personne ne dit Javernaz ou Taveyannaz, mais Javerne et Taveyanne. A contrario, beaucoup disent la Forclaz au lieu de la Forcle, etc. Les exemples divergent et les manières aussi. Cependant, il existe une bonne et une mauvaise façon de prononcer ces lieux ou ces noms. Car Bex ne rime pas avec silex. Mais il existe aussi une bonne et une mauvaise façon de les orthographier. Ainsi, si à l’oral la prononciation change, à l’écrit ce n’est pas le cas! On écrit donc pas Forcle, mais Forclaz; n’oublions pas qu’à la prononciation on doit pouvoir retrouver ce «a». Cependant, il y a quelques années, le canton de Vaud a voulu franciser ces noms de rues et autres, ce qui a été fait pour la majorité des régions, comme pour la Servannaz devenue Servanne. Des racines détruites à jamais, pourtant, quelques vestiges subsistent encore, comme la route de la Gribannaz, à Bex, et qui a gardé son «az».

 

Et vous... comment prononcez-vous ces noms? Et le siècle prochain, comment les générations futures prononceront et écriront-elles la Gribannaz? Et connaîtront-elles le nom originel de la Servanne? Pas sûr...

 

Exemples de toponymes (non exhaustif)

  • Anzeindaz
  • Varaz
  • Javernaz
  • Taveyannaz
  • Forclaz
  • Illarsaz
  • Servannaz
  • Bovonnaz
  • Rivarottaz
  • Barboleusaz

 

 

 

Photo: Zoé Gallarotti

 
À LA UNE.
RESTEZ CONNECTÉ
ABONNEMENT
Cet article est actuellement publié dans le numéro de ce mois en vente chez nos partenaires.

Voir les points de ventes

Annuler
 
Bex : La cité de la lecture
Lire pour s’évader, passer le temps ou se cultiver, les raisons sont multiples pour plonger au cœur d’un bon bouquin. À Bex, la librairie Le Crime Parfait, ainsi que plusieurs boîtes à livres, invitent à la lecture.
Cet article est actuellement publié dans le numéro de ce mois en vente chez nos partenaires.

Voir les points de ventes

Annuler
 
La ville d’Aigle engage un coordinateur sportif
La Municipalité d’Aigle a engagé Laurent Niquille au poste de coordinateur sportif. Il entrera en fonction au mois d’août prochain. Il sera chargé de la mise en œuvre du plan stratégique des sports adopté par la ville en 2019.
Cet article est actuellement publié dans le numéro de ce mois en vente chez nos partenaires.

Voir les points de ventes

Annuler
 
Les dangers du soleil
Lorsque le soleil pointe le bout de son nez, il égaye nos journées. L’été sonne l’heure des balades en montagne, des grillades entre amis ou des vacances au bord de la mer. Mais le soleil présente aussi de nombreux risques ; en Suisse, près de 3000 mélanomes (cancer de la peau) sont diagnostiqués chaque année.
Cet article est actuellement publié dans le numéro de ce mois en vente chez nos partenaires.

Voir les points de ventes

Annuler
 
Annick, ça rime avec une vie sans plastique !
Née à La Chaux-de-Fonds, Annick Becerra Monnier a sillonné la Suisse et l’Allemagne avant de se poser en Chablais. Esthéticienne de formation, elle a évolué pour devenir commerciale dans l’industrie du luxe et des cosmétiques. Une trajectoire bien éloignée de la création artistique et des préoccupations environnementales, et pourtant, en saisissant la tangente, elle a pris la direction du recyclage de sacs en plastique…
Cet article est actuellement publié dans le numéro de ce mois en vente chez nos partenaires.

Voir les points de ventes

Annuler
 
Journée mondiale contre l’abandon des animaux
Le 27 juin aura lieu la seconde journée mondiale contre l’abandon des animaux domestiques, dans le but d’informer la population et de protéger nos fidèles compagnons à pattes.
 
PUBLICITÉS

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium