Le point de la rédaction

Édito juillet 2019

C’est bête, mais on aime !

On connaît tous le concours du plus gros mangeur de hot-dogs ou les courses de luges de rue. Mais il y a d’autres compétitions que l’on ne soupçonne même pas et qui pourtant se déroulent près de chez nous. Peut-on les considérer comme un sport à part entière ? Pas toujours, mais dans tous les cas, les rires sont assurés. Ainsi, c’est totalement par hasard que je suis tombée sur un championnat du monde pour le moins étrange : le lancer de la tomme au cumin. Non, vous n’avez pas louché, il existe bien une telle rencontre. Cela fait six ans qu’elle est organisée chaque été au restaurant Les Mazots aux Diablerets. La dernière édition s’est tenue le 6 juillet dernier. Je vous entends déjà dire que ce n’est pas très sympa de gaspiller un si bon frometon. Rassurez-vous, les tommes sont en réalité des palets de hockey emballés dans du papier à fromage. Il s’agit d’un jeu d’adresse sous la forme d’une marelle qui attire la foule, puisque chaque année ce sont près d’une centaine de participants qui s’affrontent sur la terrasse du restaurant. En ferez-vous partie l’an prochain ?

Si dorénavant vous pensez avoir tout vu, détrompez-vous, il y a plus fou encore qu’un championnat du monde de lancer de tomme au cumin. Oui, je vous assure. Mais la liste est bien trop longue pour vous la dévoiler entièrement, alors je vous ai concocté un petit best of. Restons en Suisse pour commencer avec un championnat du monde de lancer de tapettes à mouches organisé depuis deux ans déjà à la piscine de Vevey-Corseaux. Je vous avoue que pour dénicher la suite j’ai été contrainte de passer la frontière helvète. Mais je n’ai pas été déçue. J’ai ainsi découvert une discipline pour le moins étrange : le chess boxing. Il s’agit d’un sport extrêmement sérieux mêlant, comme son nom l’indique, les échecs et la boxe. Il est bon d’indiquer que les participants ne pratiquent pas ces deux disciplines en même temps : cela serait plus étrange encore que ça ne l’est déjà. Les participants traversent 11 rounds (6 rounds de 4 minutes d’échecs et 5 rounds de 3 minutes de boxe). Qui a dit que la boxe était un sport d’écervelés ? Certains connaissent peut-être le concours de claques, mais il existe aussi un sport d’origine médiévale appelé «coups dans les tibias». D’accord, on vole bas avec ce genre de compétitions. Remontons un peu le niveau avec le championnat international du cracher de noyaux de cerises. Toujours trop bas ? Et le championnat du monde de dégustation d’orties ? Tout de même plus saint que le concours de mangeur de hot-dogs, ne trouvez-vous pas ?

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium