Véra Marozava représente la ville de Bex

Samedi 12 mars 20 heures le coup d’envoi est donné, le Promo Tour peut commencer. C’est au somptueux casino Barrière de Montreux qu’à eu lieu cet événement exceptionnel et remarquablement parfait. Le cadre est planté, le podium prône le public, qui se restaure devant un florilège de mets. Une musique accompagne la classe et la grâce des douze candidats pour le titre de Mister et des douze candidates pour le titre de Miss Vaud - Fribourg. Tous ces candidats sautent de loges en podium, quand vos papilles se reposent, place à la beauté pour les yeux, il pense à tout, Ferdi Amedoski, directeur du Promo Tour, «…pour un Promo Tour cinquante personnes travaillent avec passion, coiffeur, maquilleur, techniciens, etc. Je suis attaché aux personnes que je côtoie, pour moi ils ont tous leur chance d’être élus. C’est une véritable aventure humaine que nous vivons, nous nous voyons tous les dimanches, de janvier à mai; là différents coach interviennent principalement pour qu’ils apprennent à sublimer leur beauté par diverses attitudes, autant de déplacement que d‘élocution», confie-t-il.

 

Des critères de perfections

Les candidats sont choisis au cours d’un casting, ils sont jugés par les organisateurs, sur des critères définis: la taille (ni trop grande ni trop petite), âge (17ans minimum) et le lieu, habiter un des deux cantons est indispensable. Ils étudient aussi l’esprit et la culture, pour eux c’est aussi important que le physique. Il existe cinq dates Promo Tour, plus une date pour la finale qui sera le 7 mai au Casino Barrière de Montreux. «Le  4 avril nous serons à l’Amnésia-Club de Lausanne. Nous avons tous le même mot d’ordre, le plaisir. Nous disposons d’un budget de Fr. 30 000.-, ce qui restreint nos ambitions, nos partenaires en place sont très heureux de notre collaboration et restent fidèles», explique Ferdi Amedoski. En quatre années, de plus en plus de partenaires financiers s‘intéressent au projet, c’est un magnifique portail pour les partenaires, vingt-quatre mannequins et toute une équipe élèvent une image. Le manque de partenaires est leur seul défaut.

 

Véra Marozava représente la ville de Bex

Une bellerine est présente pour cette édition 2011, la ravissante Véra Marozava, originaire de Biélorussie (naturalisée suisse). Agée de 17 ans, sa splendeur mesure 1 m 77. Elle est étudiante au gymnase de Burier et est en 2e année option économie et droit. Un futur grand nom de la beauté, son humilité fait voir l’évidence aux yeux des spectateurs. Allier études et élection de Miss Vaud - Fribourg ne doit pas être simple pour cette jeune fille «…pour moi, c’est facilité par ma priorité qui reste les études. Une carrière de mannequin est courte, mon futur lointain reste important. Me présenter au concours est un rêve, et je le vis actuellement les yeux grands ouverts et les pieds bien sur terre.» Une Bellerine dans l’âme qui a passée toute son enfance dans cette commune, elle est attachée à sa ville, passionnée de mannequinat et de la rigueur de ce monde de perfection. La rivalité des candidats doit peser «…nous progressons dans une superbe ambiance, je ne vois pas de rivales, je suis dans mon élément. Mais, le soir de la finale, une concurrence saine sera bien présente. Je n’ai pas une confiance absolue en moi, je me vois plutôt sereine. C’est grâce au soutien de ma famille et de mes amis que je tiens à remercier de tout mon cœur, car ils m’ont portée vers le haut, et c’est pour ça que je suis là, merci à tous!» Le «Point Chablais» soutient Véra, rendez vous sur le site www.missvaudfribourg.ch, ainsi vous pourrez voir tous les candidats, voter pour votre préféré et réserver pour assister à la finale qui s’annonce haute en couleur. L’élection de Miss Vaud - Fribourg: un océan de beauté où les reflets sont aussi beaux que la forme.

 

Photo : B. Gallarotti

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium