Six-cent écoliers d’Aigle ont répondu à un questionnaire visant à connaître leur avis sur différents aspects de leurs pratiques et leur environnement.

Ce sondage a été élaboré par la Commission jeunesse de la commune d’Aigle en collaboration avec la plateforme « jaiunprojet.ch », un service du CVAJ (Centre vaudois d’aide à la jeunesse), ainsi qu’avec le délégué cantonal à l’enfance et à la jeunesse, Monsieur Frédéric Cerchia.

La Commission aiglonne a été fondée à la fin de l’année 2018. Elle compte une dizaine de membres évoluant dans diverses organisations et associations locales : la Police, le travailleur social hors murs, les écoles, l’AJA (Association Jeunesse Aiglonne), des éducateurs en milieu scolaire, l’association AMIS (Association pour des projets Multi et Interculturels), la Fondation PROFA (Consultation de santé sexuelle – planning familial) et le SeMo (Semestre de Motivation). « Nous avons comme objectif d’échanger sur les différentes problématiques rencontrées par la jeunesse et la coordination de projets qu’ils désirent mettre en place sur la commune », précise Maude Allora, présidente de la Commission.

Fin 2019, plus de six cents élèves âgés entre 10 et 15 ans ont donc répondu à ce questionnaire et donné leur avis concernant les activités pratiquées, leur temps libre, leur vie sociale et leurs déplacements.

Résultats

La vie sportive est importante à Aigle. Le fait que deux jeunes sur trois pratiquent du sport en est la preuve. La moitié d’entre eux font partie d’un club. Toutefois, à peine un jeune sur dix, surtout dès 13 ans, utiliserait les transports publics pour se rendre à ses activités. La raison citée par un sondé sur quatre est que ce sont les horaires et les tarifs qui devraient être adaptés. Foot, unihockey, athlétisme, scoutisme, karaté, natation, volley, danse et gym sont les activités sportives préférées des répondants à ce questionnaire. Toutefois, la fréquentation des clubs tend à baisser avec l’âge avec une préférence pour être dehors, jouer, se retrouver et faire du sport.

Concernant leur temps libre durant la belle saison, les élèves aiglons relèvent six activités principales : aller à la piscine, aller dehors, faire du vélo, aller marcher / se balader, voir les amis, jouer au foot. Avec l’âge, alors que la piscine et le vélo perdent de l’intérêt, les amis, par contre, prennent de l’importance. Le shopping devient lui aussi important, notamment auprès des plus de 15 ans. En hiver, la neige fait son effet. Ainsi, les jeunes disent aimer jouer dans la neige, faire du ski ou de la luge, voir des amis, rester à la maison, jouer à des jeux vidéo et regarder des films.

Les lieux pour les sorties changent de priorité avec l’âge. Ainsi, « dehors » et « en ville » prennent de l’importance alors que « à la maison », « à l’école » et « à la piscine » ont tendance à perdre en intérêt. Ce sondage a permis de mettre le doigt sur ce qui pourrait être amélioré pour répondre aux besoins du temps libre, tel que la rénovation du skatepark. La création d’infrastructures, comme une piscine couverte ou une patinoire est demandée par une partie des sondés. Tout comme un aménagement pour des jeux vidéo (club gaming, arcade de jeux, etc.) ou encore des lieux : un centre d’activité, plus de choses à faire l’hiver, une salle chauffée pour l’hiver, un coin libre pour mettre de la musique, etc.

Encore une fois, les transports publics sont au cœur du sujet avec une demande de meilleure connexion entre les villages, des transports moins chers et plus de bus et de train le soir et la nuit. Ce sujet est récurrent au sondage, tout comme celui de la mobilité douce avec la demande d’amélioration des pistes cyclables et des parcours piétons.

De manière générale, les jeunes aiglons se sentent en sécurité dans leur commune. Les fêtes les plus appréciées sont la braderie et la fête des couleurs. Ils précisent que bien qu’ils se sentent informés des activités de leur région, ils souhaitent (un jeune sur deux), obtenir ces informations de leur école. Concernant l’AJA, presque deux sondés sur trois connaissent cette association mais n’y vont pas.  

Conclusion

Dernièrement, plus de 6000 Aiglons (adultes) ont eux aussi été sondés, cette fois-ci par le PLR Aigle. On retrouve des avis communs entre les écoliers et leurs aînés, que ce soit au niveau de la mobilité telle que l’ajout de zones piétonnes ou les infrastructures comme la création d’une piscine couverte.

« La Commission jeunesse d’Aigle a pris connaissance des résultats – retardés à cause de la pandémie – et souhaite intervenir concernant certaines thématiques importantes et qui préoccupent déjà la Municipalité : les pistes cyclables, les zones piétonnes ou encore la mobilité. Notons finalement qu’un conseil des jeunes est en création. Il est composé de huit écoliers aiglons. La création des statuts est en cours avec l’aide de l’AJA et l’association du skatepark se remet en place », conclut Maude Allora.

 

PARTENAIRES

   avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium