Je suis mais qui suis-je?
A Gagner : la publication de l'une de vos photos dans  nos pages

 

 

Je ne suis qu’un rêve puisqu’il est difficile de m’imaginer à l’échelle mondiale. Je ne suis qu’une vision déformée de la réalité. Une réalité qui mêle tant le bien que le mal… Le Yin et le Yang.

 

Mon concept, si beau soit-il, se révèle être plus proche de l’autoritarisme que de l’idéalisme. Ne nous réduit-il pas à une forme d’esclavage ? Une seule pensée, une seule action qui va toujours dans le même sens, telle une rivière qui prend sa source dans les montagnes avant de se jeter dans le lac.

 

Bien que je sois une polysémie, on m’associe bien souvent à une vue politique, religieuse ou sociale sans, bien sûr, tenir compte de la réalité. Je suis ainsi irrationnel, car je suis exempt de défaut, mais ne sont-ce pas de nos défauts que nous apprenons à être meilleur ?

 

On m’emploie généralement dans les récits fictifs, imaginaires, qui se déroulent souvent bien loin du monde dans lequel nous vivons. Ma vision ne comporte aucun futur. Tout du moins aucune amélioration car je représente la perfection totale.

 

Ma qualification positive ne résonne-t-elle finalement pas négativement ? Ne sommes-nous pas fait de buts, d’objectifs qui visent à avancer, à s’améliorer ? Dans cette optique, mon existence n’a plus d’importance, si ce n’est de pointer du doigt certaines réalités.

 

Serions-nous plus heureux avec ou sans moi ? Finalement, ne suis-je pas le miroir d’une société faite d’idéalisme ?

 

 

Texte: Z. Gallarotti

Délai réponse: 31 octobre 2020

Anti-Spam:

Répondez à la question ci-dessous.

Powered by ChronoForms - ChronoEngine.com

 

PARTENAIRES

   avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium